Comment choisir la meilleure veilleuse

 

Comment choisir la meilleure veilleuse pour bebe

Il est bien de savoir que le scepticisme encourage, de différentes manières, l’idée que la pensée magique ne peut pas guérir des problèmes réels.

Nous vivons dans une époque dans laquelle la peur régit notre vie quotidienne. En même temps nous croyons dans des sensations intérieures, soumises aux pressions extérieures, dans le but de développer de plus en plus l’idée de confort. Vers cette idée de confort sont dirigés toutes nos ressources en donnant des aspects positifs à des sacrifices acceptables, dans le contexte d’un temps limite au maximum.
Nous faisons des efforts considérables pour éviter le caractère itératif de la récurrence de nos peurs.

On a recherché des moyens modernes de dépasser les habitudes long temps oubliés, projetant à concevoir pour nos enfants une nouvelle vision, plus ouverte à des orientations pragmatiques.

 

 

La peur de l’obscurité est le mécanisme évolutif de l’historique de mon prédécesseurs, qui ont été attaqués de manière régulière par des prédateurs de la nuit. Pendant notre développement on a besoin de temps pour que notre cerveau s’habitue à l’idée que nos peurs sont sans fondement. Les psychologues croient que 50% des enfants avec des âges entre 2 et 7 ans ont peur de l’obscurité. Le cas où cette peur reste sans traitement, ça peut continuer à la maturité : parmi les adultes, 8% de femmes et 3% des hommes sont peur de l’obscurité, ce qui dans la plupart des cas, déjà confirmés, peuvent provoquer l’insomnie.

La plupart de parents ne considèrent pas sérieusement la peur de l’obscurité des enfants. Dans la plupart des cas, les parents sont très fâchés si leur bébé préfère, régulièrement, dormir dans le même lit avec eux, chaque nuit, et comprenant avec difficulté les mécanismes d’adaptation de l’enfant au monde extérieur.
C’est évident que les parents souhaitent le mieux, le meilleur pour leurs enfants, mentionnant qu’il font cela de leur manière, acceptant qu’ils vont choisir avec responsabilité ces deux manières.

C’est remarquable comment la technologie nous habitue avec le confort quand nous sommes enfants. Mais aussi remarquable c’est que l’évolution par son caractère, indubitable, cohérent et permanent, assure la liaison entre le passe et le futur.
À part le fait que les parents préparent les enfants pour leur développement, par des divers modalités, c’est bien de savoir et d’apprécier les conditions ambiantes dans lesquelles l’enfant s’élève.

L’importance de l’atmosphère ambiante, dans la chambre de l’enfant va se refléter sur soi dans le temps, comment étant un refrain personnalisé dans sa vie.
La décoration de la chambre de l’enfant influence plus profondément et à long terme l’image et la perception pour un futur tel que nous le souhaitons pour lui.

Maman, n’éteint pas la lumière. J’ai peur de l’obscurité- vous connaissez ?

Dans la plupart des cas, la peur de l’obscurité des enfants passe de manière inévitable comme un agent corrosif qui va influencer son avenir.
Les craintes de l’enfant, conformément aux spécialistes dans le domaine de la psychologie de l’enfant, ont comme source principale l’imagination du sujet.

Pour la plupart des parents, la simple idée de lutter avec l’imagination de leur enfant, pourrait paraître plus que non-conventionnelle. L’enfant est trop petit pour comprendre que ces craintes sont imaginaires. Dans ce contexte, apparaît la nécessité du parent d’ordonner la pensée de l’enfant par divers moyens, et d’exercer l’influence et le contrôle sur l’enfant. Par ces modalités qui conduisent à un enfant bien élevé et surtout aimé par ses parents, on peut remarquer l’exécution dirigée des aspects magiques.

C’est très important pour un enfant de se sentir protégé, par l’activation des aspects magiques, quand il se repose. Beaucoup d’enfants se sentent à l’aise quand ils ont à côté d’eux: un couette, une lumière, un article de décor qui a des pouvoirs magiques pour les protéger, des éléments qui poussent le développement d’un mécanisme psychologique qui aide les enfants à dépasser leur craintes.

C’était prouvé par le scientifiques que la lumière, la projection de la lumière dans un milieu ambiant autour de l’enfant peut aider l’enfant à obtenir plus vite des différentes modalités de dompter son anxiété. Les adultes ont à leur portée plusieurs stratégies de contrer les émotions négatives, par rapport aux enfants qui sont dépourvus face aux craintes.

 

En même temps, l’importance de la lumière dans la chambre du bébé doit être considérée, à part les meubles et les décorations. L’intensité de la lumière peut influencer le sommeil, mais aussi l’état psychique du bébé.
On peut considérer aussi les lumières de veille en tant que méthode d’illumination pendant le sommeil. Ces lumières avec une influence positive sur l’enfant sont les suivantes:

  • celles qui ont un câble attaché
  • qui restent au niveau de la prise
  • celle qui se déposent sur la table.
  • D’habitude il y en a des modèles qui sont projettes sur le plafond et sur le murs, du fait que l’enfant soit encouragé, et qui l’aident à se reposer.

Dans le choix des modèles de lampe de décoration pour les enfants, on devrait considérer une série d’éléments essentiels pour le confort et la sûreté de l’enfant:

  • projections variés sur le plafond et sur les murs
  • les façons de s’allumer et de s’éteindre de la lampe
  • la lumière de chaque couleur en particulier
  • la position de la lampe face à l’enfant, d’une manière certaine le cas où l’enfant souhaite arriver à la source de la lumière.

Les lampes les plus appréciées pour la chambre de l’enfant sont

  • celles qui ont des réglages pratiques comme par exemple des projections sur le plafond (étoiles, animaux etc.)
  • une carte avec les motifs projetés dans la chambre de l’enfant
  • une touche séparée pour chaque couleur
  • un chronomètre pour l’éteindre (à chaque 45 minutes), etc. 

 

 

 

 

La caractéristique de ces lampes est la lumière à contre-jour, agréable, qui met à l’aise l’enfant et qui l’aide à mieux s’en dormir. Une de ces lampes est douée avec un système musical, ainsi que l’enfant se sent protège quand il est laissé seul dans la chambre. Fais comme choix des lampes avec des piles, sans branchement dans une prise, pour réduire le risque d’électrocution.

Dans le cas des lampes qui restent au niveau de la prise, est indiquée un meilleur placement, ainsi que lorsque le bébé joue seul dans la chambre, on doit supprimer tout risque provoqué par la possibilité de l’enfant de débrancher la lampe et de dévisser l’ampoule électrique.